Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L'entraineur:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

24 octobre 2011 1 24 /10 /octobre /2011 14:54

De l’Eden de La Souterraine à l’Eden Park d’Auckland, il n’y avait que 18 853 kilomètres, mais la ferveur qui animait les supporters, aux antipodes et en Creuse, était la même, ce dimanche matin. S’ils étaient 60 000 en Nouvelle Zélande, les 200 Français et Anglais mélangés, présents au cinéma Sostranien, étaient tous derrière notre équipe de France.

Les rugbymen, du Stade Marchois, avaient, une nouvelle fois, organisée, de main de maitre, les choses. Comme pour les quarts et la demi-finale, joueurs et dirigeants étaient là pour accueillir les fans des Bleus. Tout le monde a vibré, depuis les hymnes et le Kapa O Pango, où nos « petits » ont défiés les « Blacks », jusqu’au coup de sifflet final, chacun espérait voir ce Quinze de France créer l’exploit, mais ce ne fut pas le cas. Toujours est-il que nos gars quittent la compétition la tête haute. Il est bon de souligner que depuis 1961, année de rénovation de ce mythique stade, il est devenu, pour le rugby néo-zélandais, une forteresse quasiment imprenable : seules l'équipe d'Angleterre en 1973, l'équipe d'Australie en 1978 et 1986 ainsi que la France en 1979 et 1994 y ont battu les All Blacks.

N’empêche que ce dimanche, tous espéraient voir les tricolores s’imposer, contre toute attente, face au gotha du rugby mondial. Ce n’est que partie remise, ces joueurs continueront à faire rêver un tas de gosses et c’est bien. Ils nous ont montré une belle image du sport et de l’esprit d’équipe.

Deux petits points, c’est peu, mais c’est énorme et c’est ce qu’il a manqué, aux coéquipiers de « Titi » Dusautoir, pour arriver au nirvana. Rendez- vous est prit pour dans quatre ans.

Mais avant cela les rugbymen du Stade Marchois comptent remettre le couvert et pensent déjà à organiser la retransmission d’un match, du tournoi des six nations, au printemps 2012. Affaire à suivre, nous vous tiendrons au courant.

 

 

Le championnat régional reprend ses droits, dimanche prochain, et le Stade Marchois accueille l’US Merline, au stade de la Piscine. Il faudra encourager les protégés de Michel Castuera et Christophe Chabassier pour qu’ils nous offrent du spectacle. Gageons que la jeune équipe Creusoise, en pleine construction, fera tout son possible pour plaire aux supporters.

Partager cet article

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article

commentaires