Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L'entraineur:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

28 mars 2017 2 28 /03 /mars /2017 14:30

Tous les acteurs étaient prévenus, Merlines ne faisait pas le déplacement pour rien et venait à La Souterraine pour assurer sa place de second de la poule, synonyme de montée en 3ème série.

Dès l'entame, les verts se montrent pressants et héritent d'une pénalité à la 5ème minute. Le botteur ajuste la mire et convertit, 0 à 3.

Au quart d'heure de jeu, plaquage haut du n°6 visiteur et l'arbitre voit jaune. Réduit à 14, les Merlinois subissent et se font voler la gonfle en mêlée sur leur introduction, il n'en faut pas plus à Jéremy Bonnin, soutenu par ses coéquipiers, pour aplatir derrière la ligne. Les Sostraniens prennent l'avantage 5-3.

Les visiteurs repassent devant grâce à une nouvelle pénalité, 5-6. Sur le coup de renvoie, ils récupèrent le cuir et trompent la défense Stadiste pas assez concentrée, en allant pointer dans l'en-but, essai non transformé, 5-11.

Peu avant la pause, ils récidivent et là le botteur est plus précis, transformant ce second essai, 5 à 18.

On pense arriver aux citrons sur ce score, mais les partenaires de Maxime Charrier font le forcing et c'est Antoine Mathieu qui marque le deuxième essai des jaunes et noirs. L'arbitre siffle la pause et le tableau affiche 10 à 18.

Reprise de jeu et pression des Corréziens, les Stadistes plaquent à tout va et là c'est Doriant Ribeaux qui écope d'un carton jaune. La sentence ne se fait pas attendre, troisième essai des verts et comme en première période, sur le renvoi les protégés du duo Castuera/chabassier se laissent surprendre à nouveau pour le 4ème essai Merlinois, en deux minutes, on est passé de 10-18 à 10-32.

Suite à une belle action, Mathieu Kermel traverse la défense et va pointer entre les perches, Antoine Mathieu transforme, 17-32. Les visiteurs augmentent leur avance en inscrivant un 5ème essai en coin, non transformé, 17-37.

Il reste 12 minutes à jouer et tous pensent que le match est "plié", c'est sans compter sur l'esprit guerrier des Sostranniens qui repartent de l'avant.

Kermel marque son second essai de l'après-midi après avoir donné le tournis à toute la défense adverse, 24-37.

A la 78ème, Antoine Xavier récupère la "bechigue" sur sa ligne des cinq mètres, il croise avec Yoann Berthelot qui déborde ses adversaires et grille la politesse à tous le monde auprès une course de près de 100 mètres.

31 à 37 sera le score final d'un match complètement fou où le nombreux public, aura été servi avec 10 essais à la clé.

Dimanche prochain, réception au stade du Cheix des troisièmes : Ambazac.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
22 mars 2017 3 22 /03 /mars /2017 15:30

Les Sostraniens se déplaçaient dimanche dernier à Orgnac sur Vézère.

Les deux équipes se tiennent et on assiste à une belle rencontre de rugby avec des intentions de part et d'autre.

A la 20ème les locaux, pressés dans leur camp, se dégagent par leur arrière qui ne trouve pas la touche, mais le rapide ailier Yves Bissay, à la hauteur de la ligne médiane. Après un cadrage débordement, il vient chercher le soutien des "gros" et la défense les bloque près de la ligne d'en-but.

Le véloce pilier Creusois, Jérémy Bonnin, ramasse le cuir d'une main et part au ras du regroupement, pour aller marquer un essai tout en puissance, tel son idole Koyamaibole, le surpuissant Fidjien CA Brive. Antoine Mathieu rate la transformation 0 à 5.

A la demi-heure de jeu, les noirs répliquent et inscrivent un essai "d'école" suite à un joli débordement. Le botteur convertit et les Corréziens prennent l'avantage 7-5. L'excellente arbitre, madame Stéphanie Gorse, siffle la pause sur ce score.

Les débats reprennent et les locaux se montrent pressants. A la 48ème minute, touche pour les noirs sur la ligne des 5 mètres Stadistes, le contre fonctionne à merveille, Mathieu récupère la gonfle, écarte sur son arrière, Antoine Xavier qui part dans une course folle de 90 mètres pour pointer entre les perches. Mathieu convertit et le chassé-croisé continue, 7-12.

Sur le renvoi, les jaunes et noirs commettent un en-avant sanctionné par une mêlée. le numéro 8 d'Orgnac sort la balle et part au ras mais il échappe la "bechigue", récupération de David Billaud qui lance Hugo Castuera fracasser la défense, Xavier est au soutien, il accélère, croise avec Yoann Berthelot pour le 3ème essai Stadiste transformé, 7-19.

On pense que les coéquipiers de Maxime Charrier vont aller chercher le bonus offensif mais c'est sans compter sur la vaillance des Orgnacois qui ne cèdent rien. Ils vont même inscrire un essai non transformé à 2 minutes de la fin, revenant au score 12 à 19. Ils entrevoient la possibilité d'égaliser et tentent d'attaquer une énième fois, cependant ils se font contrer au centre du terrain où intelligemment, Mathieu arrache la balle des mains d'un troisième ligne et file jusqu'en terre promise sous le regard médusé des Corréziens.

Quatre essais à deux pour un score final de 12 à 26, plaçant les protégés du duo Castuera/Chabassier à la 4ème place du classement.

La fin de la saison sent la poudre avec la réception, ce dimanche, du second de la poule, Merlines au stade de la piscine, et le week-end suivant, Ambazac, le troisième dans un match certainement décisif pour un accessit au podium.

 

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
14 mars 2017 2 14 /03 /mars /2017 22:21

Après le sévère revers enregistré contre St Aulaire, premier de la poule, les Sostraniens se devaient de réagir ce dimanche. La tâche était ardue, puisqu'ils recevaient le 3ème du classement, Beynat. Les Corréziens ne sont pas venus faire de la figuration et espèrent bien s’imposer en terre Creusoise. Le capitaine jaune et noir, Maxime Charrier, se fait une entorse de la cheville à l’échauffement, mais tient, malgré tout, sa place au début du match. A la cinquième minute, belle attaque initiée par les « gros », relayée par Hugo Castuera qui casse deux plaquages, croise avec Thibaut Ovan pour le premier essai Sostranien. Antoine Mathieu transforme, 7-0. 
A la 22ème, les rouges se rebiffent et franchissent la ligne d’en-but, le botteur règle la mire, 7 partout. Ragaillardis par cette égalisation, les joueurs de Beynat se montrent pressants et les hommes du Président Gorius font le dos rond en défendant de toute part. 


A la demi-heure de jeu, les stadistes récupèrent une balle et se dégagent, mais sans trouver la touche. Relance immédiate de l’arrière visiteur qui ouvre grand champ, jusqu’à l’ailier qui pointe en coin. Essai non transformé et le score est de 7 à 12 en faveur des Corréziens. 
L’arbitre siffle la pause et les entraineurs en profitent pour donner leurs consignes. 
Le valeureux capitaine Creusois reprend la partie mais boite de plus en plus bas et il doit céder sa place à la 50ème. Le duo Castuera-Chabassier fait entré l’expérimenté Cédric Dubreuil, qui apporte toute sa ruse à la mêlée. 


C’est justement sur l’une d’elle que les Stadistes sortent la gonfle, fixent à droite et inversent le jeu jusqu’à l’aile de Maxence Autor qui fait parler sa puissance et fonce en terre promise. Antoine transforme l’essai et les locaux reprennent la tête de deux petits points, 14-12. 
A cinq minutes de la fin, les Creusois en supériorité numérique, profitent de l’occasion pour enfoncer le clou, et toujours au départ d’une mêlée gagnée, ils ouvrent grand côté pour envoyer Thibaut Ovan marquer son second essai de l’après-midi. Antoine transforme, 21 à 12. 
Sur le renvoi, le même Thibaut récupère le cuir et part dans une course folle de 50 mètres vers l’en-but, il élimine trois adversaires mais se fait rattraper in extrémis par l’arrière rouge. Le score n’évoluera plus jusqu’au coup de sifflet libérateur de l’arbitre.

Dimanche prochain déplacement à Orgnac pour l’équipe séniors.

Avant cela, vendredi soir (19h00) les joueuses et joueurs de la section à V participeront à Nantiat, au premier des six tournois organisés par le Comité Territorial de Rugby. Ce « mini championnat » regroupera des équipes de Creuse, Corrèze et Haute Vienne lors de « plateaux » à Nantiat, La Souterraine, Guéret, Limoges (USAL), Tulle et Larche

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
28 février 2017 2 28 /02 /février /2017 21:27

Le CA St Aulaire venait en leader incontesté affronter les Sostraniens ce dimanche. Les Corréziens affichent un palmarès éloquent de 14 victoires en autant de matchs ainsi que 13 points de bonus offensif, c’est tout dire de la tâche qui attend les jaunes et noirs. 

Ces derniers débutent bien la rencontre, mais sur une de leur attaque, un vert intercepte la balle qu’il pousse au pied et prend la défense de vitesse pour inscrire un essai non transformé. 0 à 5 après seulement cinq minutes de jeu.

A la 17ème, pénalité près de l’en-but, jouée rapidement et le numéro 7 visiteurs franchit la ligne. Cette fois le botteur ajuste la mire et le tableau indique 0-12.

Les hommes de Maxime Charrier font plus que se défendre et montrent de beaux mouvements d’attaque, mais sont inexorablement contrés par une défense toujours bien placée. Plus rien n’est inscrit jusqu’à la pause.

Les visiteurs font tourner leur effectif mais les locaux sont plus justes ne disposant que de trois remplaçants sur le banc de touche. Les absences professionnelles ou pour blessures se font cruellement sentir. A la 45ème, nouvel essai transformé des verts 0 à 19.

Les Creusois défendent bec et ongle mais commettent de nombreuses fautes, ce qui incite l’arbitre à sortir un carton blanc. Réduit à 14, la sentence ne se fait pas attendre et les Stadistes encaissent 3 essais en dix minutes. L’addition est lourde à l’heure de jeu, 0 à 36.

Avec un effectif complet les Sostraniens arrivent à contenir l’adversaire, mais nouveau coup dur à douze minutes de la fin, avec un carton jaune pour une faute sur un regroupement. Même cause, même effet et 2 essais de plus pour St Aulaire. Score final 0 à 48.

De ce match il faudra retenir les points positifs avec une bonne prestation en mêlées fermées, une excellente conquête en touche avec même quelques ballons volés à l’adversaire et la bonne opposition de la première mi-temps.

Prochain match le dimanche 12 mars au Cheix, avec la réception de Beynat.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 15:22
Dates à retenir

Équipe à V

  • 17/03/17 (ven) Challenge du Limousin à 5 : Nantiat
  • 07/04/17 (ven) Challenge du Limousin à 5 : La Souterraine 
  • 15/04/17 (sam) Challenge du Limousin à 5 : Tulle
  • 22/04/17 (sam) Challenge du Limousin à 5 : Larche
  • 13/05/17 Tournoi qualificatif pour le Championnat de France de rugby à 5 : LEC
  • 20/05/17 (sam) Challenge du Limousin à 5 : Guéret 
  • 17/06/17 (sam) Challenge du Limousin à 5 : USAL
  • 03 & 04/06/17 Finale Championnat de France de rugby à 5 : Larche

Équipe à XV

  • 26/02/17 Stade Marchois vs St Aulaire (stade du Cheix)
  • 12/03/17 Stade Marchois vs Beynat (stade du Cheix)
  • 19/03/17 Orgnac vs Stade Marchois
  • 26/03/17 Stade Marchois vs Merlines (stade de la Piscine)
  • 02/04/17 Stade Marchois vs Ambazac (stade du Cheix)
  • 09/04/17 1/4 de finale du championnat de 4ème série du Limousin
  • 16/04/17 1/2 finale du championnat de 4ème série du Limousin 
  • 23/04/17 Finale du championnat de 4ème série du Limousin : Brive

Informations générales 

  • 20 & 21/05/17 Participation à l'Equiraid (buvette + casse-croûte) : Bridiers
  • 03/06/17 (sam) Rugbyllénaire : tournoi de rugby loisirs et jeux médiévaux 
  • 01/07/17 Assemblée Générale du Stade Marchois à 18h : Club House

(en italique: les dates ou lieux ne sont pas officiellement définies)

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
21 février 2017 2 21 /02 /février /2017 08:01

Température printanière, pelouse idéale, deux équipes motivées, tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche pour une belle partie de rugby. 
Il ne fallait pas arriver en retard au stade, car dès la deuxième minute de jeu, les locaux subtilisent la balle en touche et envoient Florian Delage pointer entre les perches. Tatane transforme et le Stade Marchois inscrit ses 7 premiers points. 
Au quart d’heure de jeu, même scénario en touche et même effet, Florian transperce la défense et passe au « vétéran » David Lavaure qui aplatit en coin le second essai transformé par Tatane, 14-0. 
Sur la remise en jeu, le puissant deuxième ligne, Maxime Naturel, réceptionne la gonfle, fixe et passe à Hugo Castuera qui transperce la défense, donne à Tatane, celui-ci adresse une longue passe à l’aile où Yves Bissay récupère et met les cannes pour aller inscrire entre les poteaux, 21-0. 
On pense que la messe est dite, mais c’est sans compter sur la vaillance des joueurs de Lagarde Enval. Ils ne baissent pas les bras et bénéficient d’une pénalité à la 25ème, le numéro 10 transforme, 21 à 3. 
Tatane réplique cinq minutes plus tard, 24-3. 
Juste avant la pause, Hugo écope d’un carton blanc et la sanction est immédiate, car sur la pénal touche, les visiteurs forment un groupé pénétrant et franchissent la ligne pour un essai collectif transformé, 24 à 10. 
Après les citrons, sur la première mêlée, les jaunes et noirs ouvrent et envoient en terre promise, l’arrière intercalé, Toinou Xavier. Tatane convertit et le tableau affiche 31-10. 
A la 57ème, Cédric Dubreuil prend un carton blanc pour jeu au sol, et comme en première période les bleus en profitent pour taper en touche aux 5 mètres. Même cause, même effet, en sous nombre, les hommes du capitaine Maxime Charrier encaissent un second essai suite à un maul, 31-15. 
A un quart d’heure de la fin la machine Sostranienne se remet en marche et va infliger un calvaire à des Corréziens impuissants. Les hommes du duo Castuera/Chabassier vont inscrire 5 nouveaux essais. Deux par Antoine Xavier, un par Florian Delage omniprésent, l’expérimenté Alexandre Goux marque en coin et le jeune et fougueux Maxence Autor prend toute la défense de vitesse pour pointer entre les perches. Antoine Mathieu réussit presque un sans-faute avec 9 coups de pied sur 10 et un score final de 64 à 15. 
Dimanche prochain l’adversaire sera d’un autre calibre car les Stadistes accueilleront le leader St Aulaire qui ne compte que des victoires depuis le début de la saison. 
Les supporter sont attendus nombreux au stade du Cheix pour soutenir les jaunes et noirs.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
17 janvier 2017 2 17 /01 /janvier /2017 08:00

C’est plein de détermination que les Sostraniens sont venus à Dun pour prendre leur revanche. Défait au match aller sur leur pelouse par les Dunois, ils comptaient bien s’imposer dans la seconde manche du derby Creusois.

Les choses commencent mal puisqu’à la 5ème minute, ils encaissent une pénalité.

A la douzième, le botteur local récidive et passe un second coup de pied de 35 mètres, portant le score à 6-0.

Les visiteurs vexés jouent rapidement un coup franc, au quart d’heure de jeu, Hugo raffute et perce la défense adverse pour servir Florian Delage qui pointe dans l’en-but. Tatane ne transforme pas, mais les jaune et noir reviennent à un point, 6 à 5.

Sept minutes plus tard, les Dunois inscrivent une nouvelle pénalité et le tableau affiche 9 -5.

Juste avant le repos, suite à une mêlée, Hugo Castuera relève la balle, s’engouffre en force dans la défense et marque un essai rageur, transformé par Antoine Mathieu.

Les stadistes prennent l’avantage 12 à 9, mais perdent leur troisième ligne centre, victime d’une belle entaille à la paupière nécessitant la pose de cinq points de suture. Il est remplacé par le toujours vaillant, Cédric Dubreuil, qui amène son expérience au service du collectif.

La deuxième mi-temps reprend et la pluie fine ainsi que le terrain gras ne facilitent pas le jeu et les fautes sont nombreuses des deux côtés. Le jeune Maxence Autor rate le coche en rampant à quelques centimètres de la ligne pour aplatir mais l’arbitre refuse justement l’essai.

Il faut attendre la 65ème minute pour voir les Dunois perdre un ballon, la gonfle est récupérée par les Sostraniens, coup de pied à suivre, Florian prend tout le monde de vitesse plonge en terre promise pour le troisième essai des hommes du capitaine Maxime Charrier et sa deuxième réalisation personnelle de l’après-midi. Tatane ne transforme pas mais l’avantage grossit, 17 à 9.

Le score en reste là et les joueurs du président Gorius dédient ce match à leur coéquipier Yoann Berthelot qui était au chevet de son épouse gravement blessée dans un accident de la route ce samedi entre La Souterraine et Dun. Ils lui souhaitent tous un prompt rétablissement.

A noter la grosse performance des deux trois quart centre, Florian Delage et Romain Corlay omniprésents tout au long de la rencontre.

Prochain match dimanche 29 au stade de la piscine avec la réception du second de la poule, Merlines.

Le Stade Marchois revanchard
Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
10 janvier 2017 2 10 /01 /janvier /2017 12:00

Pour ce premier match de 2017, les Sostraniens se déplaçaient à la limite de la Dordogne pour affronter les réservistes de La Rivière de Mansac.

Les locaux sont bousculés d’entrée de jeu par des Creusois motivés. A la douzième minute, percée des trois-quarts, fixation, ouverture pour Hugo Castuera qui déborde, se fait plaquer mais passe dans le mouvement à son capitaine Maxime Charrier qui pointe en coin. Transformation difficile pour Tatane qui passe de peu à côté des perches, 0 à 5.

Les Mansacois, vexés investissent le camp jaune et noir, mais se heurtent à une défense de fer menée par un Eddy Restagno intraitable. A la demi-heure de jeu les Corréziens débloquent enfin leur compteur en passant une pénalité, 3-5.

Plus rien n’est inscrit jusqu’aux citrons malgré quelques belles attaques des partenaires de Julien Bouriol qui faisait son retour dans le groupe. Les coachs profitent du repos pour effectuer des changements et font entrer en jeu les quatre joueurs qui sont en tutorat au Stade Marchois, Mathieu Kermel, Louis Padovani, Adrien Ribault et Thibaut Sylvain.

Les adversaires font de même en renforçant leurs lignes avec des éléments de poids qui évoluent d’ordinaire avec leur équipe première. Trois joueurs du Pacifique dont le plus « léger » doit faire au moins 120 kg et le plus « trapu », ancien pensionnaire de fédérale 1, au-delà des 160 kg.

Les Stadistes gardent leur ligne inviolée mais se mettent à la faute par deux fois et encaissent deux pénalités, aussi à l’heure de jeu, ils sont menés 9 à 5.

Loin de se décourager ils tentent de déborder et de jouer sur la rapidité, mais le terrain gras ne facilite pas la tâche des ailiers Berthelot ou Bissay et c’est soit une glissade ou un en-avant qui annihile les actions Creusoise. La délivrance vient à la 65ème minute où les avants volent la gonfle sur une touche adverse, ouverture grand large, Antoine Xavier perce et passe à Florian Delage qui élimine le dernier défenseur et pointe derrière la ligne. Essai non transformé qui redonne l’avantage d’un petit point aux Sostraniens.

Ces derniers dressent les barbelés et refoulent toutes les attaques des « mastodontes » Mansacois. Victoire 10 à 9 dans un match où les deux équipes ont montré un bel état d’esprit.

Prochain rendez-vous dimanche 15 à Dun pour la seconde manche du derby Creusois.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois - dans Rugby 4ème série limousin mansac
commenter cet article
7 janvier 2017 6 07 /01 /janvier /2017 12:15

Désormais vous pourrez suivre les matchs en direct, le dimanche, sur la page Facebook du Stade Marchois --> cliquez ici pour y accéder

Un statut annoncera le début du live et les actions seront retranscrites dans les commentaires de ce statut.

 

Le live dépendra bien sûr de la couverture internet du stade où nous nous trouverons.

Suivre les matchs en "direct"
Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
1 janvier 2017 7 01 /01 /janvier /2017 08:00

Le Stade Marchois et son Président tiennent à souhaiter une très bonne année à ses licenciés, bénévoles, supporters et sponsors.

 

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article