Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L'entraineur:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

14 décembre 2016 3 14 /12 /décembre /2016 12:00

Dimanche les Sostraniens se déplaçaient à Ambazac pour la dernière journée des match aller.

Trois des joueurs sous tutorat venaient compléter la feuille de match, Louis Padovani, Adrien Ribault et Thibault Sylvain, ce qui permit aux entraineurs d’aligner 22 gaillards très motivés.

Dès la 10ème minute, Tatane enquille une pénalité et permet aux siens de mener 0-3.

Dix minutes plus tard, suite à une mêlée bien maîtrisée, ouverture au large, Chouchou feinte la passe, transperce la défense croise avec Florian Delage qui va pointer entre les perches, le botteur  creusois règle la mire et transforme 0 à 10.

Les Hauts-Viennois vexés ripostent sur pénalité à la 24ème mais Tatane réplique sur le renvoi et converti une faute, 3-13.

A la demi-heure de jeu Cédric Dubreuil prend un carton blanc pour une faute imaginaire et les Ambasacois profitent de leur supériorité numérique pour inscrire un essai en coin qui n’est pas transformé. L’arbitre siffle la pause sur le score de 8 à 13.

A la 47ème faute de Martinez qui prend un jaune. Même effet qu’en première période, réduit à 14 les coéquipiers de Max Charrier encaissent un essai sur pénal touche et les locaux prennent la tête avec 2 points d’avance, 15-13.

Chassé-croisé entre les buteurs où Tatane marque et son homologue répond juste en suivant 15-16 puis 18 à 16.

A dix minutes de la fin, une nouvelle fois en infériorité numérique les creusois inscrivent un second essai par Doriant Ribeaux portant la marque à 18-23

Cerise sur le gâteau à 5 minutes de la fin c’est l’explosif Maxime Lepage qui pointe en terre promise pour parachever ce beau succès, avec un troisième essai transformé par le canonnier stadiste.

Victoire 18 à 30 qui fait du bien et permet aux jaune et noir de passer les fêtes tranquille. Prochain match le 8 janvier à La Rivière de Mansac.

 

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 08:00

Dimanche les Stadistes recevaient Orgnac, qui n’était pas venu là pour faire de la figuration.

Les conditions climatiques sont excellentes, les Sostraniens étrennent une nouvelle tenue  offerte par deux de leurs joueurs qui sont aussi chefs d’entreprises.

Les deux équipes sont motivées et il n’y a  pas de round d’observation. Les visiteurs prennent d’assaut le camp Creusois et ils bénéficient d’une pénal-touche à la 10ème minute. Prise de balle impeccable du seconde ligne, groupé pénétrant et les gros franchissent la ligne pour le premier essai  non transformé du match.

Les coéquipiers de Maxime Charrier sont menés 0 à 5 et il faut attendre la 26ème pour voir une belle action des locaux.

Suite à une mêlée, ouverture au large pour Hugo Castuera qui feinte et passe à Florian Delage, intercalé, qui transperce la défense et pointe entre les perches. Belle récompense pour ce jeune qui disputait là son premier match sous les couleurs jaunes et noirs. Eddy Restagno transforme et La Souterraine prend l’avantage 7 à 5.

Une minute avant les citrons, tournant du match, un joueur d’Orgnac fait un plaquage haut, et le jeune arbitre, qui officiait pour la première fois en série, sort le carton rouge.

Les locaux profitent de leur supériorité numérique et c’est le capitaine qui après plusieurs raffuts va marquer un essai plein de détermination. Eddy transforme et la pause est sifflée sur le score de 14 à 5.

A la reprise les noirs attaquent et bénéficient d’une pénalité que leur botteur ajuste pour ramener la marque à 14-8.

A la 46ème minute, le référé, certainement sous pression, sort un nouveau carton rouge pour Geoffrey Granier suite à une bousculade. A 14 contre 14 les Corréziens reprennent de l’assurance et jouent rapidement une pénalité à la main pour aller inscrire un essai en coin qu’ils convertissent. Ils reprennent la main en menant  d’un point 14 à 15.

A l’heure de jeu, Eddy mystifie la défense adverse et va pointer le troisième essai des Sostraniens qui passent à nouveau devant leurs adversaires, 19-15.

Plus rien ne sera inscrit jusqu’à la fin de la rencontre. Victoire qui laisse quand même des traces, puisque Doriant Ribeaux se blesse à la main dès la 4ème minute. Espérons qu’il pourra tenir sa place dimanche prochain pour le court déplacement à Ambazac, dernier match avant la trêve des confiseurs

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
22 novembre 2016 2 22 /11 /novembre /2016 08:00

Pour la troisième semaine consécutive, les Stadistes se déplaçaient en Corrèze et cette fois c’était à Beynat qu’avait lieu le match.

D’entrée de jeu les locaux mettent la pression et investissent le camp Creusois. A la sixième minute, faute sur les 5 mètres, le neuf joue rapidement la pénalité, trompe une défense inattentive et marque en coin un essai qui sera transformé.

Coup dur au quart d’heure de jeu, où Jérémy Bonnin se blesse à l’épaule et doit quitter ses coéquipiers.

Beynat aggrave le score en passant une pénalité à la 24ème, 10 à 0.

Antoine Mathieu, le buteur jaune et noir, n’est pas en réussite et manque deux coups de pieds, mais il rectifie la mire juste avant les citrons pour ramener son équipe à 10-3 à la pause.

Motivés par leur capitaine Maxime Charrier, les Sostraniens font une bonne entame de seconde mi-temps et sur un temps fort, un Corrézien fait une « fourchette » à Doriant Ribeaux. L’arbitre était masqué et ne voit pas la faute, s’ensuit une bousculade entre plusieurs joueurs des deux camps et le référé sort un carton rouge pour Mathieu.

Réduit à quatorze, les hommes du duo Castuera/Chabassier ne lâchent rien et parviennent même à inscrire un joli essai par Alex Goux à la 68ème, le tableau affiche 10 à 8.

Par deux fois, les Stadistes sont prêts à marquer mais un petit rien vient enrayer l’action. A cinq minutes de la fin, sur une faute anodine à 35 mètres, le botteur de Beynat tente la pénalité mais rate les perches. Romain Corlay récupère la gonfle sur sa ligne d’en-but et veut passer à son arrière pour un dégagement. L’ailier adverse, monté en pressing lui fait perdre le cuir qui tombe d’en l’en-but, il n’a plus qu’à aplatir cet « essai casquette ».

Score final 15 à 8 pour les locaux.

Vendredi prochain l’équipe de rugby à 5 se déplace à Argenton sur Creuse pour un tournoi « à toucher ».

Prochaine rencontre de championnat le dimanche 04 décembre avec la réception d’Orniac au stade du Cheix.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
16 novembre 2016 3 16 /11 /novembre /2016 08:00

Dimanche les Stadistes devaient recevoir le leader, mais les conditions climatiques des derniers jours ont fait que les terrains Sostraniens étaient interdits à la compétition.

De ce fait la rencontre a été inversée et c’est en Corrèze qu’a eu lieu le match.

St Aulaire s’est nettement renforcé à l’intersaison en recrutant une demi-douzaine de joueurs d’Objat qui évoluaient la saison dernière en Fédéral 3. Aussi le club domine de la tête et des épaules le championnat de 4ème série et n’avait, avant ce match, encaissé que 3 points en 5 rencontres.

La tâche s’avérait difficile mais les jeunes Creusois n’ont jamais baissé les bras et ont réussi à marquer un essai lors de chaque mi-temps.

Le premier par le capitaine du jour, Alex Goux qui a été propulsé par ses avants dans l’en-but, le second suite à une interception et une course de 80 mètres d’Yves Bissay.

Le score de 69 à 12 est certes lourd mais il faut noter les bonnes performances de Geoffrey Granier repositionné en n°8, Yoann Berthelot à l’aile ou Maxime Lepage au talonnage.

Dimanche prochain nouveau déplacement, en Corrèze encore, à Beynat.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
10 novembre 2016 4 10 /11 /novembre /2016 08:00

Dimanche les jaune et noir se déplaçaient à Lagarde-Enval dans le cadre de la cinquième journée de championnat. Les deux premières journées avaient remplies l’infirmerie mais cette dernière commence à se vider et c’est vingt noms qui figuraient sur la feuille de match.

La partie débute tambour battant et les Creusois obtiennent une pénalité dès la 6ème minute que transforme Tatane, 0-3.

Les locaux égalisent trois minutes plus tard et prennent même l’avantage à la 17ème toujours sur pénalité, 6 à 3.

Sur le coup de renvoi, les coéquipiers de Max Charrier, investissent le camp adverse et font le forcing. Ils obtiennent une pénalité qu’ils jouent à la main, fixation des « gros », sortie de la gonfle, passe à Hugo Castuera qui transperce tout en puissance la défense et pointe dans l’en-but. Essai non transformé et le tableau affiche 6 à 8.

Juste avant la demi-heure de jeu les locaux repassent devant grâce à une nouvelle pénalité, 9-8.

Sur la remise en jeu les Corréziens commettent une faute, les Sostraniens optent pour une pénal-touche à 5 mètres. Sur le lancer, Alex Goux saisie le cuir, groupé pénétrant, et c’est le demi de mêlée, Tatane, qui, propulsé par ses avants, aplatit le second essai qu’il transforme lui-même, le tableau affiche 9-15.

Juste avant les citrons, Hugo, plein d’envie, écope d’un carton blanc sur une faute au sol, la pénalité est convertie et l’arbitre siffle sur la marque de 12 à 15.

La partie reprend et même en infériorité numérique les hommes du duo Castuera/Chabassier se montrent pressants et c’est au tour de Doriant Ribeaux de s’illustrer. Regroupement au milieu du terrain, la balle sort, Dodo, lancé comme un camion la récupère au ras, mystifie la défense, se retrouve face à face à un pilier, ultime rempart, il ne cherche pas à l’éviter, le percute rudement, le laisse sans réaction et continue sa course vers la terre promise. Essai aplati qui porte le score à 12-20.

A la 50 ème Hugo marque son doublé de l’après-midi pour corser l’addition à 12-25.

Plus aucun point ne sera inscrit jusqu’à la fin de la parie, même si les Creusois sont réduits à 13 pendant 9 minutes, après un carton blanc et un jaune, ils sauront faire front pour préserver la marque et ce point de bonus offensif obtenu de dure lutte.

Dimanche ce sera une autre paire de manche avec la réception du leader invaincu, St Aulaire qui domine largement le championnat.

Les locaux auront besoin du soutien d’un public nombreux au Stade du Cheix.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
25 octobre 2016 2 25 /10 /octobre /2016 10:32

Dimanche les sélections U16 (cadets) et U17 (juniors 1ère année) du Limousin rencontraient leurs homologues de Bretagne.

Deux belles rencontres qui ont vu les cadets du Limousin s’imposer largement sur le score de 33 à 14.

Leurs ainés les ont imités mais plus difficilement, 14-10, en inscrivant un essai salvateur en toute fin de rencontre.

A noter que dans cette sélection évoluent 4 jeunes de l’Union Rugby Creusoise, Julien Mouchonnet, Lucas Fontaine, Lucas Prud’homme et Lucas Richard, ce dernier étant l’auteur de l’essai libérateur.

Prochain match de championnat pour les Sostraniens, dimanche 06 novembre à Lagarde-Enval en Corrèze.

Sélections U16 & U17 du Limousin

Sélections U16 & U17 du Limousin

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 07:00

Les jaunes et noirs se déplaçaient dimanche dernier à Merlines pour leur troisième match de la saison.

Dès la 6ème minute les locaux passent une pénalité et mènent 3-0. Antoine Mathieu égalise au quart d’heure de jeu.

Quelques instant plus tard un Corrézien écope d’un carton blanc suite à un acte d’anti-jeu, la sanction est immédiate car sur l’action qui suit, les « gros » fixent la défense, remise petit côté pour David Lavaure, qui lancé comme un frelon, emporte la défense et marque en coin. Essai non transformé et le tableau affiche 3 à 8.

Juste avant le repos, nouveau carton, mais jaune cette fois, pour le n° 10 Merlinois, consécutif à un plaquage haut. Malgré leurs efforts les visiteurs échouent de peu par deux fois près de la ligne et l’arbitre siffle la pause.

Les verts de Merlines effectuent des changements et repartent à la charge avec du sang neuf.

Les Creusois, qui ont fait le déplacement avec seulement 16 joueurs, à cause de nombreuses blessures ou des contraintes professionnelles multiples, essayent de contenir les assauts des « gars du plateau » mais ils encaissent un essai à la 50ème, égalité 8 à 8.

Les locaux sentent la fatigue s’installer chez les hommes du duo Castuera/Chabassier, et insistent notamment avec les avants.

Les vingt dernières minutes sont fatidiques aux Sostraniens d’autant plus qu’ils se voient réduits à quatorze  en fin de match pour une faute technique d’Alex Goux. Ils encaissent quatre essais supplémentaires sur : pénalité jouée à la main, pénal touche ou mêlée à 5 mètres et le score élevé 32 à 8 ne reflète pas l’ensemble du match.

Il faudra retenir de cette partie, la très bonne première mi-temps et la vaillance de l’ensemble des joueurs, à noter également la rentrée foudroyante du jeune Dermot Lally, sujet de sa Gracieuse Majesté, qui a fait des débuts prometteurs.

Dimanche 23 les stadistes sont exempt suite au forfait d’Oradour mais il y a quand même du rugby au Stade du Cheix puisque les sélections U16 et U17 du Limousin affrontent leurs homologues de Bretagne, match à 13h00 et 14h30, entrée gratuite.

Repost 0
4 octobre 2016 2 04 /10 /octobre /2016 20:47

Devant plus d’une centaine de spectateurs, les jaunes et noirs recevaient leurs voisins de Dun le Palestel pour la première manche du « derby Creusois ».

Pas de round d’observation et les locaux dominent en ce début de match. A la 20ème minute plaquage haut du centre Dunois qui écope d’un carton jaune.

Les Sostraniens tapent cette pénalité en touche, sur le lancer récupèrent le cuir, passent au capitaine Max Charrier qui transperce la défense et transmet à Doriant Ribeaux qui pointe entre les perches. Tatane transforme et le tableau indique 7 à 0.

Avantage de courte durée puisque 3 minutes plus tard les visiteurs bénéficient d’une pénalité à 5 mètre de la ligne, il la joue à la main pour inscrire en coin un essai non transformé, 7-5.

Cinq minutes avant la pause, tournant du match puisque sur deux actions successives les Stadistes sont sanctionnés par 2 cartons jaunes, le premier pour Cédric Dubreuil sur un geste d’anti jeu au sol et le second pour Doriant suite à un plaquage haut. Réduit à 13 la sanction ne se fait pas attendre car les Dunois marquent un deuxième essai en coin, consécutif à une pénalité jouée à la main, 07 à 10.

Antoine Mathieu à l’occasion d’égaliser mais sa pénalité passe à côté des poteaux juste avant que l’arbitre n’ordonne la pause.

La partie reprend et les joueurs du duo Castuera/Chabassier, qui sont toujours en infériorité numérique défendent bec et ongle mais commettent des fautes et sur l’une d’elle le botteur visiteur inscrit 3 points de plus. A la 57ème il passe une seconde pénalité et la marque est de 7 à 16.

A l’heure de jeu, le centre Dunois arrête un Sostranien, à nouveau avec un plaquage haut, l’arbitre jugeant ce geste dangereux sort le carton rouge.

Bien qu’en supériorité numérique jusqu’au terme de la rencontre, les hommes du Président Gorius n’arriveront pas à faire évoluer le score.

Coup dur encore avec la blessure à l’acromio de Thomas Guillot, l’infirmerie se rempli car c’est le 4ème blessé en seulement deux matchs.

Première manche remportée par les jaunes et bleus, il faudra continuer à travailler pour les Stadistes et tout ce beau monde se retrouvera mi-janvier pour la revanche.

Dimanche prochain repos avant d’aller affronter le troisième, Merlines, dans quinze jours.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
28 septembre 2016 3 28 /09 /septembre /2016 07:00

Belle reprise du Stade Marchois.

Après une saison « de sommeil » sans équipe sénior, les jaunes et noirs retrouvaient le chemin du terrain ce dimanche et affrontaient l’équipe réserve de La Rivière de Mansac.

Devant une belle chambrée, le match commence avec un partage de l’occupation du terrain et à la 9ème minute, suite à une faute Creusoise ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque sur pénalité. Antoine Mathieu égalise au quart d’heure de jeu d’un joli coup de pied de 35 mètres, 3 à 3. Sur la remise en jeu les locaux récupèrent la gonfle, lancent une attaque grand large et le rapide ailier Sostranien, Antoine Xavier aplatit en coin le premier essai. Tatane manque la transformation difficile du bord de touche et le panneau indique 8 à 3. Coup dur à la 18ème ou Hugo Castuera se blesse au pied et doit céder sa place. Les protégés du Président Gorius dominent la partie notamment en touche et en mêlée mais quelques fautes de main empêchent le score d’évoluer.

Monsieur Dorisson siffle la pause et les coaches en profitent pour effectuer des changements et recadrer les joueurs.

La partie reprend avec toujours la mainmise des Creusois et à la 50ème sur un contre, petit lobe de la défense, poursuite au pied, le cuir arrive dans l’en-but, l’arrière est trompé par un rebond et l’ouvreur Eddy Restagno aplatit juste à côté des perches. Tatane ne se fait pas prier pour transformer, 15-3. A dix minutes de la fin les locaux marquent un nouvel essai mais il est refusé pour un en-avant justifié. David Billaud laisse ses coéquipiers terminer la rencontre à 14 suite à un carton jaune sur un plaquage un peu trop appuyé sur un adversaire. Dans les dernières secondes les visiteurs tentent le tout pour le tout, développent une belle attaque avec cadrage débordement de l’arrière, mais le troisième ligne Doriant Ribeaux rattrape l’adversaire et d’un magistral plaquage « en planche » annihile l’action. L’arbitre siffle la fin du match et les hommes du capitaine Max Charrier peuvent laisser éclater leur joie.

Pour une première c’est une belle copie qu’ils ont rendu. Dimanche prochain ce sera une autre paire de manche avec la réception au stade de la piscine du voisin Dun le Palestel pour le premier derby Creusois.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article
6 septembre 2016 2 06 /09 /septembre /2016 08:57

⚠Dates à retenir⚠ :

● Samedi 17 Septembre : Carrefour des Associations de la ville de La Souterraine de 10h à 18h au Complexe Sportif de La Parondelle
● Samedi 24 Septembre : Carrefour des Associations de l'hypermarché E.Leclerc La Souterraine de 10h à 18h dans la galerie marchande
● Dimanche 25 Septembre : 1er match de championnat contre le SC Rivière de Mansac à domicile

Infos générales
Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois
commenter cet article