Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L’entraîneur du XV:

Morgan Cueff

06-74-83-02-98

-’entraîneur du V:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

6 novembre 2014 4 06 /11 /novembre /2014 11:33

Ce dimanche les jaunes et noirs recevaient le RC Ambazac. Ils étaient 21 sur la feuille de match, de quoi satisfaire l’encadrement.

D’entrée de jeu, les locaux mettent la pression et obtiennent une pénalité à la 5ème que Noé Serret transforme. Deux minutes plus tard les visiteurs égalisent et le tableau affiche 3 à 3.

Les Sostraniens pilonnent le camp adverse mais il manque toujours le dernier geste pour conclure. Il faut attendre la demi heure pour voir les avants propulser leur capitaine Jean Mouss, dans l’en-but après plusieurs phases de jeu. L’essai n’est pas transformé, 8-3.

Cette action galvanise les protégés de Michel Castuera, qui font feu de tout bois. Quatre minutes plus tard, superbe passe au pied de Noé dans le dos de la défense, le rebond trompe le 15, Camille Busson récupère et plonge en terre promise. Le botteur, gêné par le vent, manque d’efficacité et la marque est de 13 à 3.

Dans des arrêts de jeu, qui semblent interminables, les « gros » mettent la pression sur les trois quarts, récupèrent la « bechigue » et l’infatigable Camille est encore là pour scorer. L’arbitre siffle la mi-temps sur la marque de 18 à 3.

Trois minutes après la reprise, Camille récupère le cuir dans ses 22, grande chevauchée où il efface plusieurs adversaires, deux ou trois relais et c’est Vincent Meirone qui pointe en coin, 23-3.

La suite des débats est plus laborieuse car la pluie tombe avec force et les joueurs commettent de nombreux en-avant. La mêlée stadiste domine largement son adversaire et récupère plus de la moitié des introductions adverses.

Sur une belle action, Mathieu Barthier pense avoir marqué au pied des poteaux, mais l’arbitre refuse cet essai considérant qu’il a rampé avant de toucher la base des perches. Baroud d’honneur des Haut-Viennois qui inscrivent un essai en fin de partie. Score final 23 à 8.

Une victoire qui fait du bien au moral des troupes du président Gorius. Toute l’équipe est à féliciter, car malgré des conditions climatiques exécrables, tous ont fait preuve d’une grande solidarité.

Dimanche prochain, déplacement délicat au CAPO Limoges, car avec un effectif restreint, des blessés et d’autres pris par leur travail, les stadistes devraient faire le voyage avec 16 ou 17 joueurs seulement.

Repost 0