Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L’entraîneur du XV:

Morgan Cueff

06-74-83-02-98

-’entraîneur du V:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

18 décembre 2014 4 18 /12 /décembre /2014 17:14

Quinze jours après Dun Le Palestel, c’est au tour des Aubussonnais de venir jouer à La Souterraine.

Les actions se succèdent de part et d’autre et ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque sur pénalité à la 8ème. Au quart d’heure de jeu, pénalité jouée rapidement par les tapissiers qui débordent les locaux et vont pointer d’en l’en-but, 0 à 10.

A la 30ème, nouvelle pénalité rapide qui surprend le dernier défenseur, plaquage un peu haut et l’arbitre accorde un essai de pénalité, 0-17.

Sur le coup de pied de renvoi, le numéro 10 des verts réceptionne, transperce une défense apathique et marque à nouveau. Essai non transformé et la pause arrive sur le score de 0 à 22.

La seconde période débute mal puisque sur une mêlée à 5 mètres, le 8 part et inscrit le quatrième essai de son équipe. L’addition se corse 0-29.

Sursaut d’orgueil des locaux et c’est le capitaine, Jean Mouss qui montre l’exemple, sur un coup franc vite joué, il franchit la ligne tout en force pour aplatir et réduire la marque. Romain Valadour transforme, 7-29.

A la 68ème nouvel essai de pénalité pour les visiteurs, 7 à 36.

Les protégés du duo Castuera/Chabassier se rebiffent et toujours sous l’impulsion des « gros » Gégé Bonnin force le passage et aplatit la bechigue dans l’en-but, 14-36.

A trois minutes de la fin les Aubussonnais enfoncent le clou en marquant une ultime fois. Score final 14 à 43 pour une équipe qui vise les finales à Brive.

A la décharge des Sostraniens, ils n’étaient que 16 sur la feuille de match et ont tous donné, le meilleur d’eux même.

En espérant que l’infirmerie se vide d’ici l’an prochain et que les stadistes soient plus nombreux lors de la prochaine rencontre le 11 janvier avec la réception d’Oradour sur Vayres au stade de la piscine.

Repost 0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 10:27

Toutes les conditions étaient présentes pour la reprise du championnat après la trêve des confiseurs. Un soleil radieux, un public nombreux et deux équipes prêtes à en découdre pour cette revanche du derby Creusois contre Aubusson.

Pas de round d’observation et dès la 5ème minute, D’Hieux ouvre la marque sur pénalité des 30 mètres. Le buteur visiteur réplique quelques minutes plus tard et met les deux équipes dos à dos, 3-3.

Les verts et blancs prennent même l’avantage à la 18éme toujours sur pénalité et la marque est de 3 à 6.

Les coéquipiers de Bobo Marchand, vexés d’être menés à domicile, amorcent une belle action mais l’arrière Geoffrey Boursin est arrêté illégalement, par le dernier défenseur, à 15 mètres de la ligne. L’arbitre siffle une pénalité que D’Hieux converti. Le canonnier Sostranien redonne l’avantage à son camp à la demi-heure de jeu, 9-6 et plus rien n’est inscrit jusqu’à la pause.

Les entraineurs locaux profitent du repos pour faire tourner l’effectif et la seconde période redémarre sur les chapeaux de roue.

A la 50ème, Walty joue rapidement une pénalité, transmet le cuir au solide pilier Jean Mouss qui percute et passe à l’arrière intercalé, Geoffrey Boursin, pour un bel essai entre les perches. Le botteur Stadiste transforme et le tableau affiche 16 à 6.

A l’heure de jeu, récupération par les « gros », plusieurs points de fixation et Tony Marchand est servi pour un essai en coin, plein de détermination. Walty rate le cadre, 21-6.

A cet instant les supporters des jaunes et noirs attendent un troisième essai, synonyme de bonus offensif. C’est presque chose faite sur une belle action du capitaine Sostranien, mais alors qu’il joue un 3 contre 1, il fait une passe magistrale à l’arrière adverse, tout heureux de cette aubaine.

Qu’à cela ne tienne, les protégés du président Gorius repartent à l’assaut de la ligne adverse et le n° 15 Aubussonnais est obligé de commettre une nouvelle faute pour enrayer cette belle action. D’Hieux passe la pénalité et le tableau affiche 24 à 6.

Sur la dernière action du match, l’arbitre indique qu’il fait jouer l’ultime mêlée, Noé Serret sort la bechigue, donne à Walty, feinte de passe, crochets intérieurs par deux fois et il s’en va pointer en terre promise. Il transforme lui-même cet essai qui donne le point de bonus offensif à son équipe.

Tous les Sostraniens sont à féliciter ainsi que les Aubussonnais qui ont fait preuve de vaillance et n’ont jamais fermé le jeu.

Dimanche prochain, déplacement chez un client sérieux, le CAPO Limoges qui est allé s’imposer à Terrasson. Si la victoire des Limougeauds est intéressante au niveau comptable pour les Stadistes, car elle met les Corréziens à 7 points et le CAPO à 8 du leader Creusois, elle redonne confiance à cette équipe haut viennoise qui était venue arracher le nul au stade Paul Sauvage.

Carnet rose : Après la petite Louise Moreau c’est une nouvelle fille qui vient agrandir la famille du Stade Marchois avec la naissance en toute fin d’année de Maëline Billaud. Félicitations aux parents et il va falloir envisager sérieusement la création d’une section féminine d’ici quelques années.

Repost 0