Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Stade Marchois

  • : Le blog du Stade Marchois
  • Le blog du Stade Marchois
  • : Blog officiel des Jaunes & Noirs. Toute l'actualité du club (équipe sénior à XV et Loisirs en mixte) et de l'école de rugby (U.R.C)
  • Contact

Renseignements

Pour plus de renseignement, vous pouvez contacter

Le Président:

Didier Gorius:

06-31-87-89-84

La Secrétaire:  

Julie Gorius:

06-62-86-40-12

L'entraineur:

Michel Castuera :

06-18-87-21-07

 

L'école de rugby (URC):
 

Le Correspondant Ecole de Rugby :

Eric Boutet:  

06-28-96-60-96

Recherche

17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 19:42

Après s’être déplacé avec seulement 13 joueurs à Beynat, les jaunes et noirs étaient plus nombreux (21) ce dimanche pour accueillir le CAPO Limoges.

Ces derniers visent la montée en troisième série et se sont beaucoup renforcés à l’inter saison. Ils sont actuellement second du championnat, derrière Payzac et à un point devant Aubusson, mais avec 1 match de plus.

La tâche était rude pour les jeunes Creusois et dès le quart d’heure de jeu, ils se font surprendre par le départ du n° 8 et capitaine des Haut-Viennois, qui inscrit entre les perches, après une course de 50 mètres. La transformation passe aisément et le tableau affiche 0 à 7.

A la 25ème, nouvel essai des bleus qui présage un après-midi difficile, mais les partenaires de Geoffrey Mousnier tiennent bon jusqu’à la mi-temps qui est sifflée sur le score de 0 – 12.

Le jeu reprend et les banlieusards Limougeaud franchissent une troisième fois la ligne à la 55ème. Les Stadistes ne baissent pas les bras et Sylvain Delagrange marque en force dix minutes plus tard. Essai transformé par le jeune Maxence Autor, 7 à 17.

En fin de rencontre les Creusois craquent et encaissent 3 essais en 10 minutes, score final 7 à 38.

Il faudra surtout retenir l’esprit guerrier de ces jeunes qui font preuve de solidarité et de courage. Dimanche pas de rencontre car l’adversaire, Bussière Gallant a déclaré forfait général.

Prochain match le 1er mars face à l’ASPO Brive.

Repost 0
Stade Marchois Stade Marchois - dans capo limoges rugby Rugby
commenter cet article
11 novembre 2014 2 11 /11 /novembre /2014 23:01

Le déplacement du Stade Marchois au CAPO Limoges s’annonçait périlleux et le moins que l’on puisse dire est que les promesses ont été tenues.

Pour ne rien faciliter, les jaunes et noirs n’étaient que 13 au départ de la Souterraine, et malgré l’insuffisance de l’effectif, les joueurs ont souhaité tout de même effectuer ce déplacement, qui évite un forfait et une amende financière pour le club. Cette décision collective démontre, s’il en était besoin, l’excellent état d’esprit qui règne dans ce groupe, certes limité en nombre, mais au sein duquel chacun connaît l’importance de son engagement.

Le début de match était logiquement à l’avantage des hauts-viennois qui attendaient de pied ferme leurs adversaires de la dernière finale régionale. En cette période de chasse, on peut même trouver une certaine similitude entre l’accueil réservé aux jaunes et noirs, et le comportement du chasseur sans pitié face au gibier affaibli. Traduction immédiate sur le terrain, où le jeune et très actif Félix Panis-Jones était éliminé suite à une agression et un piétinement volontaire de la part du 2ème ligne adverse, bien connu pour avoir déjà œuvré en la matière.

A la 25ème minute, les Creusois se retrouvaient donc à 12 contre 13, avec bien entendu 9 remplaçants pour l’équipe adverse. Les essais se sont donc logiquement enchaînés compte tenu des conditions du jour, mais il faut tout de même noter le réveil en fin de match des Creusois qui inscrivent 2 essais par l’intermédiaire de Romain Valadour, après un relâchement coupable des locaux.

Les rugbymen sostraniens ont au moins pu s’exercer à la défense, notamment Alexandre Goux, Félix Panis-Jones et le capitaine Geoffrey Mousnier, qui n’ont pas rechigné à la tâche.

Score final 83 à 10 en faveur des locaux, mais score retenu officiellement 25 à 0 en raison de l’effectif incomplet.

Ces oppositions déséquilibrées ne sont pas forcément les plus intéressantes, notamment pour l’équipe la plus faible, mais il y a toujours de précieux enseignements à en tirer, et le staff sostranien saura sans nul doute remobiliser ses troupes pour dimanche prochain, avec un déplacement à Oradour sur Vayres, équipe beaucoup plus à la portée des joueurs du Stade Marchois, à condition que l’effectif soit au rendez-vous.

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:23

Voilà les calendriers des Jaunes & Noirs

Calendrier des matchs du Stade Marchois

Calendrier de l'ensemble de la 4ème série du Limousin

Repost 0
1 octobre 2013 2 01 /10 /octobre /2013 17:15

Après une victoire à l’extérieur, les joueurs du Stade Marchois recevaient le CAPO Limoges ce dimanche au stade du Cheix.

D’entrée de jeu (8ème), les locaux mettent la pression et obtiennent un coup franc sur une mauvaise introduction en mêlée. Walter joue vite, transmet à Tony Marchand qui perce et offre un caviar à Noé Serret pour un essai entre les perches. Transformation facile pour D’Hieux et le tableau affiche 7 à 0.

Le botteur Sostranien passe une pénalité à la 20ème, mais son homologue Haut-Viennois l’imite cinq minutes plus tard et la marque est de 10 à 3.

Le score n’évolue pas jusqu’à la mi-temps.

En seconde période, à la 48ème, mêlée pour le CAPO, sortie pour l’ouvreur qui rate complètement sa passe sous la pression, Hugo récupère, passe à Alex Moreau, celui-ci sert Lulu, son arrière intercalé qui s’arrache et va pointer derrière la ligne. Le canonnier Sostranien n’est pas en jour de veine et ses tentatives passent de peu à côté.

Le score est de 15 à 3 mais les visiteurs réagissent immédiatement en revenant grâce à une pénalité inscrite quatre minutes plus tard, 15-6.

Juste avant l’heure de jeu, balle perdue des coéquipiers de Bobo Marchand que l’arrière Limougeaud récupère et grille la politesse à tout le monde pour aller pointer entre les poteaux. Transformation aisée qui ramène le score à 15-13.

Revigorés par cet essai, les visiteurs poussent et jouent crânement leur chance. A la 65ème, sur un renvoi au 22 de Noé, récupération des hommes du duo Castuera/Chabassier. Tony perce, tout en puissance, soutenu par David Billaud et Hugo Castuera, Lulu gratifie le public d’un « pas de l’oie sauté » digne du lac des cygnes, et décale Cédric Lavillonnière qui marque en coin.

Walter ne peut convertir et les locaux comptent sept points d’avance sur leurs adversaires, 20 à 13.

Sur la remise en jeu, les hommes du président Gorius se montrent un peu fébriles et commettent une faute. Pénal-touche pour le CAPO, groupé pénétrant qui fixe les avants, ouverture grand large et essai en bout de course qui est transformé. Après des tentatives des deux côtés, l’arbitre siffle la fin de la rencontre sur le score de 20 à 20.

Points partagés avec un adversaire valeureux, mais regrets quand même car la victoire était à la portée des stadistes et tous les points compteront en fin de saison.

Ambazac ayant déclaré forfait général par manque de joueurs, les jaunes et noirs se reposeront trois semaines avant de recevoir l’U.S. Merlines le 20 octobre.

Repost 0